LA ZER
installation views
in real life
works
multiples
contact
about
© LA ZER  2020
2018
Depuis 2015 et la sortie de leur album,
Le Monde Chico, PNL transcende le rap français et la poésie. Figure stellaire d’un nouveau style,
le duo distille les idées paradoxales de la jeunesse contemporaine et leur rap nébuleux s’immisce dans toutes les couches de la société.
Textes, sons et images y agglomèrent le béton des cités, le nihilisme d’une génération morcelée et la poussière d’étoiles.
Inspiré de ce phénomène populaire, Paix Haine Aile, compose une série de quatre stèles en béton gravées à l’acide reprenant des punchlines du groupe.

« J’mens quand j'dis ça va. »
« J’rattrape l’horizon. »
« Tu verras la vie est belle. »
« Le monde ou rien. »

Fragments choisis dans l’ensemble de leur production pour leur puissance évocatrice: mélancolie, pessimisme, résignation et éternité imprègnent ces phrases courtes et efficaces rongeant le béton de dalles érigées comme des tours HLM, des stèles mortuaires, des plaques commémoratives ou les Tables de la Loi.
Sorties de leur contexte, ces phrases aujourd’hui scandées en coeur par toute une jeunesse,
exposent leur sens commun.
Ensemble de 4 Sculptures en béton, 50x70cm, technique de gravure à l’acide chlorhydrique.
Collaboration avec l'artiste Lucas Roman
Morsure à l'acide, détail d'une stèle, 2018
Vue de l'installation -Paix Haine Aile- à l'exposition Saturne, Fondation Moonens, Bruxelles, 2018
"J'mens quand j'dis ça va", détail d'une stèle, 2018
"Tu verras la vie est belle", détail d'une stèle, 2018